avocat

TRAVAILLER EN ENTREPRISE JURIDIQUE

Astuce

Travailler comme juriste d’entreprise ? C’est une hypothèse, mais pas n’importe quelle hypothèse, c’est une hypothèse intelligente. Car on s’oriente de plus en plus vers la spécialisation du marché du travail où il ne s’agit pas tant d’avoir un diplôme, qui à certains égards est considéré comme un titre “de base”, que d’avoir un savoir-faire spécifique sur un certain sujet. C’est pourquoi, si vous souhaitez trouver une spécialisation en droit, qui n’est pas seulement d’être avocat civil ou pénal, cette opportunité est fascinante et rentable. Que fait un avocat d’entreprise ? Quelles études faites-vous ? Comment doit-il traiter avec les concurrents ? Nous répondrons à toutes ces questions et bien plus encore dans la suite de ce guide que nous vous recommandons de lire et de mettre de côté.  

Travailler comme juriste d’entreprise ? Bravo, vous venez d’identifier un créneau sur le marché du travail sur lequel le soleil brille toujours. Comprenons pourquoi avec ce guide, mais avec une prémisse nécessaire.

Bien que truffé d’informations essentielles sur le sujet, ce guide ne prétend pas (ou arrogance) à l’exhaustivité. Pour cette raison, nous publions les articles sur notre blog universitaire dans la ville de Catane et, grâce à un formulaire de demande d’informations spécifique, nous nous mettons en mesure de dissiper tous vos doutes.

 



Qu’est-ce que le droit des sociétés ?


Qu’il s’agisse de négocier l’acquisition d’une entreprise de plusieurs milliards de dollars ou d’aider une petite start-up Internet, les avocats d’entreprise interviennent en conseillant les entreprises sur leurs nombreux droits, responsabilités et obligations légales. La pratique commerciale générale consiste à traiter un large éventail de questions juridiques pour les entreprises.

Les compétences des juristes d’entreprise incluent la fourniture de conseils aux clients sur la gouvernance d’entreprise et les questions opérationnelles telles que :

les droits et responsabilités des administrateurs et dirigeants de la société ;
supervision générale des activités juridiques de la société.
De plus, les avocats d’entreprise aident les entreprises clientes avec les informations financières qu’elles doivent fournir à leurs propriétaires, employés et actionnaires, y compris des rapports.


Avocat d’affaires  


Comment devenir juriste d’entreprise est donc un sujet intéressant et très recherché sur le web.  

Cette modernité n’est pas seulement confortable. Il vous permet d’entrer davantage sur le marché du travail actuel et de vous préparer à 100 % aux opportunités d’emploi possibles.
Travailler comme juriste d’entreprise, cela semble donc une voie intéressante, mais que faut-il faire pour réussir ? Tout d’abord, il est clair pour vous qu’un avocat d’entreprise n’est pas obligé de passer l’examen d’avoué, mais il est intelligent qu’il vise à se spécialiser dans les services et le conseil aux entreprises.

Techniquement, un diplôme en droit est requis pour l’inscription au Registre, mais ceux en économie ou en sciences politiques sont également équivalents. Les diplômes obtenus à l’étranger avec des qualifications équivalentes ont également le même poids.

Ce qui est certain, c’est que l’une des compétences d’un avocat est l’anglais juridique, qui s’apprend facilement grâce à divers cours en ligne. Pourquoi ? Le langage technique est omniprésent dans les contrats, les litiges et la législation européenne et internationale !


Conseil aux entreprises publiques


L’un des rôles d’un avocat d’entreprise est de conseiller les sociétés ouvertes. Une société publique est une société dont les actions ordinaires sont négociées sur des bourses telles que la Bourse de Milan.

Les avocats d’entreprise doivent se familiariser avec de nombreuses lois sur les valeurs mobilières qui régissent les titres cotés en bourse. Ils aident les sociétés ouvertes à faire face aux problèmes liés à l’émission de titres ainsi qu’aux exigences de déclaration détaillées des agences gouvernementales.

Les sociétés ouvertes sont tenues de respecter des normes strictes concernant la divulgation d’informations qui peuvent avoir un effet positif ou négatif important sur les bénéfices et peuvent donc affecter le cours de leurs actions. Par conséquent, les avocats d’entreprise conseillent les sociétés cotées en bourse concernant la divulgation publique de résultats financiers décevants.



Conseil aux entreprises privées


Les juristes d’entreprise conseillent également les sociétés privées, où les actions sont « étroitement détenues », ce qui signifie qu’elles appartiennent à un nombre limité d’actionnaires, aucun des titres n’étant négocié sur une bourse publique. Un grand nombre d’entreprises sont privées et peuvent être structurées comme des sociétés ou des partenariats.

Parmi les domaines d’expertise de l’avocat d’affaires, il y a quelques grandes entreprises privées telles que:

Banque d’investissement ;
Société comptable ;
Démarrage d’Internet ;
Hôpitaux ;
les églises et autres institutions religieuses ;
Pratiques médicales ;
Entreprises familiales ;
Associations et fondations à but non-lucratif.
Toutes ces sociétés bénéficient de conseils juridiques d’entreprise sur des questions telles que :

création de l’entreprise (la « start-up ») ;
Prêts et marges de crédit ou capital-risque ;
Espace de bureau ;
Embauche, licenciement et traitement des employés ;
Contrôles financiers sur la conduite des affaires ;
Fusion et acquisition d’autres sociétés ;
transfert ou vente de parties de la société ;
vente de la participation à une seule entreprise (rachat).
Les entreprises privées demandent également des conseils sur la formulation des contrats, les questions fiscales, et même les questions d’homologation, où les avocats aident à planifier le transfert ordonné de propriété ou de gestion à la prochaine génération de propriétaires. Pour plus des informations, contacter avocat sousse .



Où travaillent les avocats d’entreprise ?


La plupart travaillent dans des cabinets d’avocats, souvent dans des grandes et moyennes entreprises qui ont des services de droit des sociétés. Les départements de droit des sociétés peuvent inclure des avocats avec sous-propriété, tels que les fusions et acquisitions d’entreprises ou de capital-risque.

Les entreprises de tous types (des compagnies d’assurances aux compagnies aériennes en passant par les fabricants) embauchent souvent des consultants internes, tandis que les grandes entreprises ont généralement plus de consultants internes que les petites entreprises.

Un nombre limité d’avocats spécialisés dans les emplois en entreprise, en particulier le titre d’emploi, travaillent pour le gouvernement.

Les compétences les plus importantes pour les avocats d’entreprise
Voici une liste des savoir-faire juridiques à avoir pour exercer en tant que juriste d’entreprise :

De solides compétences en communication interpersonnelle, car vous devrez faire face à de nombreuses réalités à divertir et avec lesquelles établir des relations de réseautage ;
style d’écriture précis et clair, car les avis que vous rédigez doivent absolument avoir l’effet que vous souhaitez obtenir ;
capacité d’être toujours au courant de l’actualité, car les marchés financiers et aussi le marché du travail sont très sensibles à ce qui se passe dans le monde ;
capacité d’être toujours au courant de l’évolution de la jurisprudence du secteur, car les lois et les dispositions changent et le client doit compter sur votre préparation ;
sens de l’organisation, car il y a beaucoup de choses à mettre en place et il est impossible d’avoir une approche confuse dans ce secteur ;
préparation à la négociation, car les contrats sont signés avec le sang de négociations longues mais fructueuses ;
la créativité, pour sortir de l’impasse et déplacer les concurrents sur un marché où la différence est dans les détails ;
compétences en résolution de problèmes, car personne ne vous paie pour avoir des problèmes et vous devrez résoudre tout problème ou autre enchevêtrement.
Vous êtes désormais proche de votre rêve de devenir juriste d’entreprise. Tout ce que vous avez à faire est d’aller étudier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *