épilation laser

Tout ce qu’il faut savoir sur l’épilation laser avant de se lancer

sante

Vous n’avez plus envie à vous épiler tous les trois semaines et vous souhaitez vous débarrasser définitivement de toute chose qui peut gêner votre féminité ?

L’épilation au laser, s’avère la solution ultime pour ne plus pensez aux poils disgracieux. Il vous suffit alors de prendre un rendez-vous avec un dermatologue spécialisé en cette matière. Mais avant de vous lancer, il est important de connaitre certains éléments sur cette technique et ses promesses…

L’épilation au laser, en quoi consiste ?

Le laser est capable de diffuser des ondes de chaleur qui se concentrent sur la racine et les cellules-souches du poil. Sous l’effet de la chaleur, le poil va se détruire définitivement. Il faut savoir que le laser est très efficace sur les poils noirs (foncés), mais il ne donne pas les mêmes résultats avec les poils clairs et les duvets. Il est important d’attendre la phase de repousse avant de vous lancer dans l’épilation au laser.

Quelle est le moment préférable pour réaliser une épilation au laser ?

Les dermatologues du centre Ondes et lumiere considèrent que l’hiver est la saison idéale pour faire une épilation au laser. En effet, la peau n’est plus bronzée et prête pour ce genre de traitement. Ainsi, le médecin pourra  appliquer une intensité plus forte pour le laser et vous aurez besoin alors de moins de séances pour parvenir au résultat souhaité.

Toutefois, vous devrez éviter toute exposition au soleil, le mois qui suit le traitement afin de ne pas avoir des taches ou des brulures. Avant passer à la première séance d’épilation au laser, il est important de garder tous vos poils pendant un mois et de ne pas utiliser ni d’épilateurs, ni de pinces à épiler, ni de crème dépilatoires ou encore de la cire. La veille de la première séance, rasez la zone à traiter parce que le laser fonctionne uniquement sur des poils très courts tout juste poussés.

Quelles sont les zones concernées par l’épilation au laser ?

L’épilation au laser peut être réalisée sur toutes les parties du corps (maillot, jambes, aisselles, bras,…) et les résultats sont très bons chez les femmes ayant les poils bien noirs. Toutefois, il faut éviter de vous épiler les mains, les pieds, les oreilles, le nez et la zone entre les sourcils.

L’épilation au laser est-elle douloureuse ?

La sensation de douleur varie d’une personne à une autre, mais elle est supportable ! Si vous avez des doutes ou si vos poils sont très épais, vous pouvez appliquer une crème anesthésiante une heure avant la séance. De petites rougeurs ou gonflement peuvent apparaitre juste après votre séance d’épilation au laser, votre dermatologue vous prescrira une crème cicatrisante. Rien n’est inquiétant car tout cela devra disparaitre dans 48 heures au maximum !

Combien de séances d’épilation au laser ?

Afind’obtenir un résultat optimal, il est conseillé de faire une séance espacée de deux mois. Comptez en total entre cinq et sept séances. Dans tous les cas, le nombre des séances dépend de l’étendue de la zone à traiter mais aussi de votre pilosité. Il vous faut alors un traitement d’un an et demi pour un résultat performant !

Comment se déroule une séance d’épilation au laser ?

Avant de vous lancer dans le traitement au laser, les dermatologues d’Onde et lumières vous proposent un premier rendez-vous pour établir un diagnostic et vérifier si le laser sera efficace pour votre pilosité et s’il s’agit d’éventuelles contre-indications. Par la suite, ils vous expliquent le déroulement de la technique et ils vous livrent un devis précis et gratuit.

Lors de vos séances d’épilation au laser, vos yeux et ceux de votre médecin sont protégés par des lunettes spécifiques. Ce dernier utilisera une sorte de stylet qui diffusera du laser et qui sera localisée sur la zone à épiler. Comptez une demi-heure pour une épilation d’une jambe.

Est-ce l’épilation définitive ?

Ce n’est plus une épilation définitive, il s’agit plutôt une épilation permanente d’une longue durée, car l’efficacité du traitement est de 80% à 90%, selon, la nature des poils et la zone à traiter. Ainsi, une épilation complémentaire sera recommandée de temps à autre, que ce soit en utilisant la cire ou un appareil épilateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *