camping avec un chien

Randonnée avec les chiens : nos conseils pour la préparation, l’équipement et les gadgets

Travel Voyage

Vous cherchez à vous détendre après une journée stressante ? Parfois, le meilleur moyen de se vider l’esprit est de passer des heures en plein air, en faisant une longue promenade avec son chien ! Lorsque vous êtes dehors avec votre compagnon à quatre pattes, vous découvrirez tous les deux de nouveaux chemins, de beaux endroits, et vous prendrez l’air ensemble. Nous avons rassemblé ici quelques éléments intéressants et pratiques que vous devez savoir sur les promenades avec votre chien.

Préparer votre aventure

Ce n’est pas une bonne idée de mettre votre chien dans la voiture et de partir. Avant de partir en randonnée avec lui pour la première fois, vous devez lui laisser le temps nécessaire et le préparer.

En faisant de longues promenades (d’environ trois à quatre heures), vous aurez une idée de la durée pendant laquelle votre chien peut rester dehors avant d’être fatigué, et cela vous aidera à déterminer ce que vous pouvez raisonnablement attendre de lui.

Combien de temps voulez-vous rester dehors ?

Les randonnées peuvent facilement durer de 4 à 8 heures, voire plusieurs jours, et il est évident que tous les chiens ne peuvent pas supporter une telle situation. L’âge joue un rôle important dans le processus de planification : Les jeunes chiens doivent éviter les sorties plus longues, car elles peuvent être difficiles pour leurs os et leurs articulations en pleine croissance.

Pour les chiens plus âgés, votre vétérinaire devrait pouvoir estimer le niveau de forme physique de votre compagnon à quatre pattes si vous n’êtes pas sûr. Certaines races, comme les chiens de troupeau et de chasse, sont naturellement mieux adaptées à la randonnée que d’autres, comme les carlins. En cas de doute, choisissez un sentier court et facile.

Tout est sous contrôle

Avez-vous un chien qui chasse tous les papillons ou qui devient nerveux dans des situations inattendues ? Dans ce cas, vous devriez d’abord vous demander si une randonnée en commun est vraiment utile. Si votre ami à fourrure tire tout le temps sur sa laisse, il ne sera probablement pas le compagnon idéal pour une longue promenade. Dans tous les cas, votre chien doit avoir maîtrisé les ordres de base, de sorte que votre incursion dans la forêt sera facile et relaxante.

Attention au temps et à la saison

Une randonnée enneigée signifie non seulement que votre chien devra passer beaucoup de temps à marcher sur le sol gelé, mais aussi qu’il risque de trébucher ou de glisser sur des pentes raides. Les chaudes journées d’été peuvent être tout aussi éprouvantes pour votre animal, car un effort excessif peut entraîner une surchauffe. Vérifiez les prévisions météorologiques et sachez à l’avance si votre chien a peur lorsqu’un orage approche.

Obstacles en vue ?

Rassemblez à l’avance des informations détaillées sur votre itinéraire : Y a-t-il des obstacles ou des via ferratas que votre chien ne pourra pas surmonter ? À quoi ressemble le sol ? “En une heure, vous parcourez en moyenne 300 m de dénivelé, soit 4 km” – En utilisant des données comme celles-ci, vous pouvez calculer la durée de votre randonnée. Veillez à prévoir suffisamment de pauses pour récupérer aussi : Une bonne règle de base est de se reposer pendant environ un quart du temps total de la randonnée.

Attention aux tiques !

Être bien protégé des tiques avant une randonnée vaut son pesant d’or. Peu importe que vous choisissiez des sprays, des traitements localisés (une solution appliquée sur la fourrure) ou un moyen de protection naturel, tant que vous n’omettez pas de vous protéger contre les tiques.

De plus, vous rendrez service à votre ami à fourrure et à vous-même si vous vérifiez régulièrement la présence de tiques pendant votre randonnée. Elles aiment s’accrocher à la tête, aux oreilles, au cou et au ventre des chiens, dans les espaces entre leurs orteils ou à l’intérieur de leurs cuisses. Pendant votre randonnée, veillez à ce que votre animal ne disparaisse pas à droite et à gauche dans l’herbe, mais reste plutôt sur les sentiers.

L’essentiel en terme d’équipement

Avant de partir, veillez à emporter une trousse de premiers secours pour votre chien (comprenant de la vaseline, une pince à épiler, un désinfectant, un outil pour enlever les tiques et des pansements), une gamelle de voyage ou pliable et des sacs à caca.

En fonction du temps, vous devrez peut-être aussi apporter quelque chose pour protéger votre chien des intempéries (comme cet imperméable pour chien de Zellar). Une couverture légère peut également être utile pour que votre chien puisse se reposer pendant vos pauses. Vous pouvez aussi l’utiliser pour essuyer votre compagnon à quatre pattes si vous êtes pris par la pluie ou après qu’il ait sauté dans le lac pour se baigner.

Provisions de croquettes

Veillez à prévoir suffisamment de provisions pour votre toutou : Vous devrez lui apporter de la nourriture sèche, de petites collations ou friandises, et beaucoup d’eau. Les aliments humides ou crus peuvent s’abîmer rapidement, c’est pourquoi il n’est pas conseillé de les emporter avec vous pendant votre voyage. Ne donnez pas non plus de nourriture à votre chien juste avant de commencer votre randonnée : Comme pour nous, les humains, il peut être inconfortable de commencer une randonnée difficile l’estomac plein. Après avoir nourri votre ami à fourrure, vous devez attendre au moins une heure avant de commencer.

Sur une longue piste

Dans certaines régions, vous devez tenir votre chien en laisse lorsque vous êtes sur les sentiers de randonnée. Si vous prévoyez de sortir un certain temps, un harnais souple et confortable et une longue laisse donneront à votre chien une grande mobilité. Cela aidera également votre ami à poils à gravir les sentiers escarpés : Il peut y aller à son propre rythme, et vous pouvez tous deux vous attaquer au sentier plus facilement.

Comme l’eau sur ….

… Eh bien, un chien est de retour dans ce cas : Avec un sac à dos pour chien, votre compagnon à quatre pattes peut porter ses propres provisions. Bien entendu, votre chien devra peut-être s’habituer à porter un sac à dos, et il lui faudra peut-être un certain temps pour se familiariser avec ce nouvel accessoire.

Assurez-vous qu’il n’est pas trop lourd : un chien ne doit pas porter plus de 25 % de son poids corporel, car cela peut entraîner des irritations ou, pire, des problèmes de dos à long terme.

Adieu les pattes froides !

Votre chien peut aussi avoir les pattes froides : Les chaussettes et les chaussures pour chien sont idéales lorsque votre itinéraire prévoit des chemins très rocailleux ou des températures froides. Si les pattes de votre chien sont à vif, vous devrez peut-être le porter : Après tout, si chaque pas lui fait mal, la randonnée deviendra une expérience atroce, voire traumatisante. Les chaussures pour chiens ne prennent pas beaucoup de place et protègent les pattes de votre ami à poils.

Peu importe où vous allez en randonnée, nous espérons que vous et votre chien passerez un bon moment ! Retrouvez des idées de randonnées dans les Gorges du Verdon sur ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *