EPI garasiste

Quels sont les EPI nécessaires dans un garage automobile ?

auto

Qu’est-ce qu’une EPI ?

Voici la définition d’une EPI prévue par le code du travail (article R.233-83-3) : « Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité. ».

EPI pour la protection respiratoire :

La protection respiratoire consiste à porter des masques adaptés (masque FFP3) en cas de dégagement de poussières ou de fumée, ce qui est courant dans un garage. Les masques sont surtout utilisés dans des cas spécifiques :

  • Changement des freins (poussières)
  • Purge du système de liquide de frein et (ou) de refroidissement/ (vapeur d’éthylène)
  • Changement sur échappement, catalyseur ou vanne EGR (suie, poussières toxiques)
  • Collage/scellement chimique (vapeurs toxiques)
  • Changement de batteries (si elles sont sulfatées)

Il existe évidemment bien d’autres cas nécessitant une protection respiratoire dans un garage mais cette liste montre bien les risques encourus. Aussi, les risques évoqués dans la liste ci-dessus requiert d’autres EPI en plus des protections respiratoires.

EPI pour la protection contre le bruit :

Dans les garages et les ateliers de réparation automobile, les équipements de protection contre le bruit permettent de réduire les bruits désagréables (perçage, clouage, etc.) tout en laissant audibles certains sont spécifiques.

Il existe des protège-oreilles pliables, des bouchons d’oreille classiques, des bouchons d’oreille moulés selon la durée d’exposition à des niveaux sonores élevés ou encore des casques anti-bruit.

EPI pour la protection de la tête :

Les équipements de protection de la tête protègent la tête des produits chimiques, des objets tranchants, des flammes de soudage et de la saleté et assurent l’hygiène des mécaniciens. Le casque sera généralement un casque de chantier en polyéthylène.

EPI de protection des pieds :

Les équipements de protection des pieds (chaussures, bottes, etc.) servent à réduire l’impact et à protéger contre l’écrasement, la perforation, le glissement et la chute d’un objet pesant sur le pied. On distingue surtout deux types de chaussures : les chaussures de sécurité, les bottes de sécurité en PVC.

EPI de protection des yeux :

Dans les garages automobiles, les lunettes de protection permettent de prévenir les accidents oculaires des travailleurs (mécaniciens, peintres, etc.) exposés aux particules en suspension dans l’air, aux projections corrosives, aux rayonnements, etc.

Les vêtements de protection :

Les vêtements de protection sont indispensables pour la prévention des risques cutanés, les garagistes portent une combinaison aussi appelée un bleu de travail qui leur sert de protection pendant les réparations de véhicules (liquides spéciaux, feu, etc.)

Les EPI, une obligation pour l’employeur :

L’employeur doit veiller à ce que les EPI soient correctement utilisés par ses employés. Pour ce faire, voici les éléments essentiels à connaître et à appliquer dans votre établissement : Les équipements de protection individuelle doivent être :

– Fournis gratuitement

– Appropriés aux risques

– Utilisés correctement

– soumis à des contrôles et à un entretien régulier

– choisis en concertation avec l’utilisateur, en particulier si un équipement sur mesure est nécessaire

– Certifiés conformes (marquage CE)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *