Pourquoi nous allons tous finir par devenir manager ?

Astuce

Aujourd’hui, la digitalisation a créé une situation inédite, où n’importe qui, s’il souhaite mener à bien ses projets, devra devenir manager d’une façon ou d’une autre. En effet, avec l’arrivée de la numérisation, les mentalités ont changé, le rapport des gens à l’argent à évoluer, les modes de création également, d’où la nécessité de se recentrer sur notre valeur ajoutée concrète : le management.  

Qu’il s’agisse d’un projet, d’une équipe, ou même d’une machine, le management n’a jamais été autant d’actualité, et son importance croît un peu plus chaque jour.

Le management en réponse à l’automatisation des tâches

Dans un monde où tout devient plus facile, où l’automatisation a rendu obsolète le capital humain sur certains secteurs, les gens rechignent plus facilement à réaliser les tâches ingrates de leur métier. Il ne s’agit pas d’une question de génération, ni de culture, ni de pays, et encore moins d’une paresse de la part des travailleurs. Il s’agit tout simplement d’une prise de conscience collective plus évidente que jamais : tout, ou presque, est aujourd’hui réalisable avec l’aide des machines.

De quoi rendre les attentes des employés plus exigeantes en termes de réduction de la pénibilité au travail. Une variable qu’il convient de savoir manager, si l’on souhaite réussir à mener au mieux ses projets. Ainsi, une formation management est une solution pour se mettre à la page, et se sensibiliser aux impacts de l’automatisation sur la gestion de ses équipes, et mêmes des machines. En résumé, l’automatisation pousse à devenir manager, peu importe notre volonté initiale.

Nouvelle notion de management : l’argent n’est plus la seule motivation du salarié 

Si dans le passé, la précarité de l’emploi et des acquis sociaux faisait du salaire l’assurance d’une docilité totale, aujourd’hui les motivations sont bien plus complexes. Les individus ont conscience, surtout en France, des avantages sociaux qu’ils possèdent. Par exemple, le revenu universel d’activité constitue une sécurité, de quoi rendre le management plus complexe. 

En effet, les motivations des salariés sont aujourd’hui plus variables, et l’argent n’est plus la clé de tout. Il en est de même pour les clients potentiels d’une entreprise, qui sont de plus en plus responsables et conscients dans leurs actes d’achats. C’est pourquoi, se former au management est une manière de répondre aux diverses motivations de ses employés et de sa clientèle. Une raison de plus d’affirmer que chacun d’entre nous va, d’une manière ou d’une autre, finir par devenir manager.

Le management en réponse à un monde toujours plus créatif

L’automatisation possède de nombreux aspects positifs, notamment le développement d’une créativité infinie. De nos jours, tout le monde à la possibilité, grâce aux technologies numériques, de développer n’importe quelle création ou innovation. Chacun d’entre nous peut aujourd’hui réaliser des conceptions (notamment grâce à des logiciels 3D) de voiture, de projets architecturaux, de consoles de jeux, … 

La différence se fait simplement au niveau de la gestion de l’humain. Les personnes en charge d’exécuter les projets doivent être manager de façon réfléchie, afin d’apporter une réelle plus-value, et de se distinguer sur des marchés devenus toujours plus concurrentiels du fait de l’automatisation des procédés. 

En conséquence, devenir manager via une formation de qualité est une solution adéquate à considérer avec la plus haute attention pour ne pas se mettre en marge d’une société en perpétuelle robotisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *