Pourquoi faire du business en Chine

Pourquoi faire du business en Chine

Société

Pour les entreprises qui cherchent des possibilités d’expansion à l’étranger, la Chine est peut-être un candidat naturel. Compte tenu de sa vaste population de 1,4 milliard d’habitants, de la croissance rapide de sa classe moyenne et de l’assouplissement des restrictions économiques, la Chine est aujourd’hui l’un des marchés internationaux les plus lucratifs pour faire des affaires.

C’est aussi un marché qui connaît une transition importante. La Chine a toujours été l’un des principaux centres de production à faible coût et à forte intensité de main-d’œuvre du monde, avec une économie manufacturière 50 % plus importante que celle des États-Unis.

Bien que les conditions en Chine soient incontestablement attrayantes, il existe des défis politiques et culturels importants dont il faut être conscient. En outre, la guerre commerciale que la Chine mène actuellement avec les États-Unis a suscité une grande incertitude.

Toutefois, malgré ces obstacles, la Chine reste un marché indispensable pour les entreprises à vocation mondiale. En fait, sans une présence en Chine, il serait difficile pour de nombreuses entreprises multinationales de se considérer comme véritablement “mondiales” par nature.

Les raisons de faire des affaires en Chine

L’économie majeure à la croissance la plus rapide

L’économie chinoise est la deuxième plus grande au niveau mondial et est en passe de devenir la première d’ici 2030. La Chine a représenté plus d’un quart du PIB mondial en 2018 et devrait atteindre à nouveau ce même chiffre en 2019.

L’importance croissante du secteur commercial chinois est illustrée par le fait que les entreprises chinoises représentent désormais 129 des entreprises du Fortune Global 500. Ce chiffre dépasse les 121 entreprises du Fortune Global 500 dont le siège est aux États-Unis. C’est la première fois dans l’histoire qu’une nation autre que les États-Unis est en tête de liste.

Le gouvernement chinois a également pris des mesures pour stabiliser les niveaux d’endettement en adoptant des réglementations plus strictes et un contrôle fédéral plus ferme sur les investissements des gouvernements locaux. En freinant l’endettement et en adoptant des réglementations plus strictes, la Chine prend des mesures essentielles pour atténuer le risque sur les marchés financiers. Cette évolution s’inscrit dans un contexte d’ouverture accrue de l’économie chinoise. Les droits de douane ont été abaissés, une nouvelle loi sur les investissements étrangers a été adoptée et le pays a révisé sa liste négative pour l’entrée des investissements étrangers.

Capital humain et gestion

Les multinationales ont toujours été confrontées à des défis liés à la recherche, à la gestion et au maintien des talents en Chine. Les compétences non techniques, telles que le leadership, la résolution des conflits, la sensibilisation culturelle et la communication interne, sont souvent ignorées ou insuffisamment prises en compte.

Pour garantir des opérations harmonieuses, il est conseillé de se concentrer sur les domaines suivants :

-Prenez des mesures pour vous assurer que la culture d’entreprise reste intacte dans le bureau à l’étranger. Cela peut se faire en mettant en place une bonne gestion. Il est utile de faire un bon recrutement en Chine, c’est-à-dire avoir des personnes qui comprennent à la fois le marché local et la culture d’entreprise existante.

-Faites un effort pour évaluer la compatibilité en matière de langue, de culture, de technologie et d’expérience.

-Effectuez un contrôle préalable de la réputation. Cela peut contribuer à garantir que les prérogatives en matière de gouvernance et d’éthique sont les mêmes dans toute l’organisation.

Influence du gouvernement sur les affaires

Les représentants du gouvernement chinois jouent un rôle beaucoup plus actif dans la gestion de l’économie nationale que dans la plupart des pays occidentaux. Les industries et les entreprises nationales sont souvent privilégiées et protégées par rapport aux entreprises internationales. L’accès au marché est souvent limité pour les biens et les fournisseurs de services importés. Les entreprises chinoises, quant à elles, bénéficient souvent d’un soutien de l’État, financier et réglementaire. En fait, de nombreuses entreprises nationales sont partiellement ou entièrement détenues par des gouvernements nationaux, provinciaux ou locaux.

Le gouvernement chinois rendra souvent l’accès au marché provisoire en cas de transfert de technologie vers la Chine, de recherche et de développement en Chine ou d’acceptation d’autres demandes importantes et spécifiques à l’opération. La nécessité d’une participation gouvernementale peut également compliquer les coentreprises, et les lois locales sont souvent susceptibles d’être modifiées à volonté par le gouvernement chinois, bien que cette pratique ait été quelque peu assouplie ces dernières années afin d’offrir une plus grande certitude aux entrepreneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *