panneaux photovolthaiques

Panneaux photovoltaïques : ce qu’il faut savoir sur l’amortissement d’une installation solaire

Astuce

Aujourd’hui, pour de nombreuses personnes, l’utilisation de l’énergie photovoltaïque constitue une bonne alternative aux énergies fossiles. Toutefois, investir dans une installation solaire, un produit amortissable, implique d’importantes dépenses au point où certains se demandent si le jeu en vaut la chandelle. En réalité, leur inquiétude est compréhensible. Ainsi, pour les aider à se situer, ce contenu leur explique tout ce qu’il faut savoir sur l’amortissement d’une installation solaire.

Qu’est-ce que l’amortissement solaire ?

L’amortissement d’un kit panneau solaire représente le moment à partir duquel l’investissement consenti au départ est couvert par les économies réalisées grâce à la fourniture de l’énergie électrique. Pour mieux cerner l’amortissement d’une installation solaire, il faut considérer deux éléments.

Le premier, ce sont les dépenses liées à l’installation (achat du matériel, paiement de l’installateur, etc.). Le second, c’est ce que l’installation a généré comme économies. Par exemple, la baisse de votre facture d’électricité.

L’amortissement des panneaux photovoltaïques intervient généralement entre 11 et 16 ans. La durée de l’amortissement n’est pas fixe. En effet, elle dépend de divers facteurs liés à l’électricité produite et surtout à l’installation elle-même.

Les facteurs qui influencent l’amortissement d’une installation solaire ?

Parmi les nombreux facteurs qui agissent sur l’amortissement d’une installation solaire, vous avez le prix de l’installation, l’efficacité des panneaux solaires et la région.

Le prix de l’installation

Bien entendu, le prix de l’installation va fortement jouer sur l’amortissement de l’équipement. Le coût dépend entre autres de la valeur monétaire des matériaux tels que les panneaux solaires, l’onduleur, le convertisseur, la batterie, etc. Cela implique également les frais d’installation et de raccordement au réseau. Ce sont toutes ces dépenses qu’il faut considérer pour connaître l’amortissement de l’installation.

L’efficacité des panneaux solaires

L’efficacité des panneaux solaires permet aussi de déterminer l’amortissement d’une installation. Bien évidemment, plus vos panneaux sont puissants et plus ils durent dans le temps et plus leur prix est élevé. Les alternatives dites monocristallines sont par exemple plus onéreuses que les modèles appelés polycristallins.

C’est important de savoir que l’efficacité des panneaux a un impact direct sur l’investissement et donc sur l’amortissement. Plus ils sont efficaces, plus ils produisent de l’électricité et mieux ils mettent du temps à se détériorer.

La région où les panneaux sont posés

L’énergie photovoltaïque est puisée du soleil. Cela signifie que pour profiter de cette énergie, il faut habiter une zone où le soleil brille. Vous n’êtes pas sans savoir que l’astre du jour ne brille pas partout de la même manière. La région où vous habitez doit bénéficier d’un très bon niveau d’ensoleillement pour permettre à vos panneaux solaires de produire suffisamment d’énergie électrique.

Pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, le temps d’amortissement ou du retour sur investissement n’est pas le même partout en France. Dans les Bouches-du-Rhône, il est de 11 ans, 13 ans dans la Loire-Atlantique et 16 ans dans le Nord.

Peut-on améliorer l’amortissement des panneaux solaires ?

La réponse est oui. Vous pouvez améliorer l’amortissement de votre installation solaire grâce au calepinage photovoltaïque et à l’optimisation de la consommation.

Améliorer l’amortissement des panneaux solaires grâce au calepinage photovoltaïque

Avant de procéder à l’installation des équipements, demandez à l’installateur de réaliser le calepinage photovoltaïque. Il s’agit de l’étude du logement et du dimensionnement de l’installation. C’est une technique qui permet d’optimiser la production de l’électricité et ainsi de jouer sur l’amortissement.

Pour maximiser le rendement de vos panneaux solaires, l’installateur devra prendre en compte certains éléments très importants. Cela comprend l’inclinaison de la toiture, une meilleure orientation, le nombre de modules photovoltaïques et la technologie embarquée.

Optimiser votre consommation pour améliorer l’amortissement des panneaux solaires

Dans le cadre d’une autoconsommation, l’énergie produite par les panneaux est soit consommée directement, soit injectée sur le réseau et vendue à un fournisseur d’énergie. C’est à ce niveau que tout se joue. En effet, presque quotidiennement, vos installations captent les rayons du soleil.

Or, il se trouve que vous n’utilisez pas la même quantité d’énergie électrique tous les jours. Le surplus généré par les équipements, vous pouvez le commercialiser et gagner quelques euros. Cela constitue une bonne manière d’améliorer l’amortissement de vos panneaux solaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.