nettoyage-façade

Nettoyer sa façade en douceur : quelle technique utiliser ?

conseils-bricolage

Pour rester en bon état, la façade de notre logement a besoin d’un entretien périodique. Ce dernier implique les travaux de nettoyage qui sont inévitables. Souvent, nous décidons de nous en charger personnellement. Faute de temps, la plupart des gens préfèrent faire appel à un façadier professionnel.

Pour éliminer les impuretés qui recouvrent les murs extérieurs d’une maison, cet artisan peut utiliser différentes techniques. D’ailleurs, il fait la différence entre les méthodes de nettoyages agressifs et les méthodes de nettoyage douces. Nous allons particulièrement nous intéresser à ces dernières. Comment nettoyer sa façade en douceur ? Les réponses à cette question seront traitées dans les lignes suivantes. 

L’hydrogommage de la façade 

La saison printanière est idéale pour entreprendre des travaux de nettoyage de façade. Le planning des artisans façadiers est d’ailleurs assez chargé en cette période. Pour nettoyer les murs extérieurs d’un bâtiment, ils peuvent mettre en œuvre un hydrogommage. C’est une technique de nettoyage douce que l’on peut mettre en œuvre malgré la sensibilité du support. L’hydrogommage se matérialise par la projection d’un mélange d’eau et de poudre contre ce dernier.

Comme vous pouvez le comprendre, la projection de ces matières nécessite l’usage d’un appareil spécifique. En outre, les professionnels en ravalement de façade ont recours à cette technique pour supprimer les traces de pollution sur les murs, pour enlever une vieille peinture et les graffitis. On peut aussi l’utiliser pour retirer les traces de rouille. L’hydrogommage convient à tous les types de supports (murs en bois, en béton, en pierre ou en brique). 

La nébulisation de façade 

Là encore, il s’agit d’une méthode de nettoyage de façade par voie humide. La plupart du temps, un nettoyage à haute pression est mis en œuvre pour la compléter. La nébulisation est l’opération par laquelle on fait ruisseler de l’eau le long de la façade pour la débarrasser de ses impuretés.

Les professionnels utilisent cette technique dès lors que la projection de matière n’est pas envisageable. Quant à sa mise en œuvre, un diffuseur d’eau sera fixé à 50 cm de la façade environ pour permettre le ruissellement. L’eau sera pulvérisée sur celle-ci sur une durée de une à deux heures pour permettre aux traces de saletés, aux écroutements et aux salissures de partir.

Malgré qu’il s’agisse d’une méthode de nettoyage douce, il est à noter que la nébulisation ne peut être effectuée sur une façade sujette à des problèmes d’infiltration. Elle ne fera que les aggraver du fait de l’exposition prolongée des murs à l’humidité. 

Le nettoyage à vapeur de la façade 

Cette technique est réalisée sur les façades qui font l’objet d’un nettoyage régulier. Le nettoyage à la vapeur empêche les saletés de pénétrer au cœur des murs. Quant à sa mise en œuvre, le ravaleur humidifie les murs au préalable en partant du bas vers le haut. Pour cette opération, il s’aide d’un générateur de vapeur.

La façade sera donc arrosée par une vapeur saturante d’une température de 120 °C à 160 °C. Pour retirer la moindre trace de pollution, l’opérateur va projeter de l’eau contre les murs. Il règlera l’appareil dont il se sert à cet effet pour que la pression d’eau soit comprise entre 2 et 6 bars. Par ailleurs, cette technique de nettoyage ne nécessite pas l’usage d’un produit chimique ou d’un produit nettoyant. En revanche, elle est exclusivement réservée aux façades en bon état qui ne sont pas fortement encrassées. Pour sa réalisation, il faut nécessairement faire appel à un artisan façadier comme sur https://www.renovation-42.fr/ .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *