LES PREPARATIFS NECESSAIRES AVANT L’ELAGAGE

LES PREPARATIFS NECESSAIRES AVANT L’ELAGAGE

Astuce

Traditionnellement, l’élagage consiste à tailler un arbre ou des arbustes à des fins diverses. Cette technique est très utilisée pour embellir jardins, parcs et espaces verts. De ce fait, le professionnel du métier peut intervenir dans des tâches très diversifiées allant des plus simples aux plus risquées. Une des branches de la profession consiste à tailler les arbres qui ont gagné en hauteur. Tâche très à risque, car elle cause parfois des accidents et des chutes mortelles. C’est pourquoi l’élagueur de carrière porte une attention particulière aux travaux préparatifs avant l’élagage proprement dit.

Les consignes de sécurité à suivre avant de procéder à l’élagage

Pour des raisons de commodité et de sécurité, l’élagueur doit mettre en place une routine bien définie. En effet, comme son travail se déroule la plupart du temps en hauteur, il doit prévenir tout risque de chute. D’autant plus qu’il ne peut pas faire machine arrière lorsqu’il entreprend la taille de l’arbre. Les branches déjà coupées ne peuvent être remises en places au cas où il se serait trompé. C’est ainsi qu’avant d’attaquer le gros de son travail, il doit envisager une stratégie bien déterminée et bien rodée. Pour ce faire, il doit commencer par étudier le terrain, observer l’environnement. Résoudre le problème de l’accès à la branche à abattre est souvent une question d’expérience. Il peut envisager l’utilisation d’échelles, cependant le port d’un casque et d’un harnais de sécurité est impératif. Ceux-ci sont d’ailleurs des équipements qui le suivent partout. De ce fait, on reconnait les élagueurs-grimpeurs à travers son accoutrement mi-alpiniste mi-pompier. On les appelle ÉPI, pour Équipements de Protection Individuelle.

Travaillant de concert avec l’élagueur, une seconde personne veille toujours sous l’arbre. Celle-ci joue d’ailleurs le rôle de corde de sécurité et accompagne l’artisan dans les taches de maniement du matériel.

Les différents travaux d’élagage

Un professionnel en élagage à l’exemple de cet élagueur expérimenté dans le Lot et Garonne intervient dans la taille des arbustes et dans celle des arbres à branches hautes. C’est cette dernière qui fait de lui un grimpeur. En effet, afin d’atteindre la partie la plus haute de la plante, il doit souvent monter en hauteur. Les raisons pour lesquelles il y opère sont que c’est à cet endroit que se trouvent les bourgeons terminaux, organes qui assurent la croissance de la plante. En amputant ainsi cette partie, l’élagueur s’assure que l’arbre ne pousse pas plus haut. On appelle d’ailleurs cette partie de la plante, la couronne.

En matière d’esthétisme, elle est taillée afin de maîtriser la forme de l’arbre.

Il existe une technique utilisée par l’élagueur-grimpeur consiste à diriger la croissance de l’arbre vers un endroit précis. Cela ne peut se faire qu’en coupant les branches partant dans les mauvaises directions.

L’élagueur intervient parfois dans le but de sauver les arbres massifs qui risquent de crouler sous leurs poids. En effet, sous l’effet du vent sur les nombreuses feuilles, il se peut que les troncs cassent. Pour y remédier, il faut entreprendre des travaux de dressage. Pour ce faire, il attache à l’aide d’un harnais la branche qui menace de casser au tronc porteur. Ce dispositif est maintenu en l’état jusqu’à ce que l’arbre puisse se redresser de lui-même. Le cas échéant, son installation est définitive.

Il arrive également que l’élagueur coupe les branches parasitées par les petites bestioles et les champignons. La raison en est que la prolifération doit être maitrisée le plus tôt possible afin de laisser survivre les branches saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *