Les essentielles à savoir pour devenir chauffeur professionnel

Société

Activité gagnant du terrain, le véhicule de transport avec chauffeur ou VTC touche tous les services proposés aux particuliers et aux professionnels. Comme ce secteur est encadré, un chauffeur professionnel est dans l’obligation de remplir quelques conditions avant la prise de sa fonction.

Devenir VTC

Afin de devenir chauffeur professionnel, la formation VTC est inéluctable. Seul un centre agréé peut assurer correctement la préparation à ce métier de chauffeur de voitures désigné comme un tourisme de luxe. Plusieurs matières telles que la réglementation, la gestion, la sécurité routière sans oublier les modules de langue anglaise et française vous seront proposées. Vous suivrez également une formation sur les différentes particularités du transport en VTC dont les rappels de quelques codes de la route, la préparation du parcours, la relation à établir avec la clientèle et la manipulation de divers équipements disponibles dans le véhicule.
La formation se terminera avec un examen théorique ainsi qu’une épreuve pratique. À condition de réussir cet examen, un certificat d’aptitude vous sera délivré pour enfin exercer la profession d’un chauffeur privé à Bordeaux ou dans d’autres grandes villes de France.
Suivre une formation continue tout en exerçant le métier de chauffeur VTC vous servira de garantie pour votre aptitude de transport. Ayant lieu tous les cinq ans, cette formation s’agit de cours pour des remises en niveau.

Les conditions à respecter

Pour que vous puissiez suivre une formation VTC, la possession d’un permis B valide qui a duré au moins trois ans est obligatoire. À part les autres dossiers à fournir, un casier judiciaire vierge prouvant que vous n’avez pas encore fait l’objet d’une pénitence pour cause de peine criminelle ou correctionnelle est aussi à prévoir.
Remis par un médecin agréé, un certificat médical attestant votre aptitude à conduire est également à présenter. Ensuite, vous devez compléter un document pour servir d’attestation d’aptitude physique que la Préfecture va vous délivrer. Dans ce métier, la discrétion est extrêmement de mise.

VTC, obtenir un statut d’auto-entrepreneur

Après une formation en taxi, basculer dans le VTC est faisable. Il vous suffit d’effectuer une formation dans un centre agréé. En suivant ce cursus, il vous est possible de devenir un auto-entrepreneur. De ce fait, vous pouvez créer votre propre société de transport. Pour ce faire, vous êtes dans l’obligation de mettre en place une bonne structure juridique. La formation d’avant vous aidera dans cette démarche.

Des véhicules spécifiques pour le transport de personnes

Même si vous exercez en tant que chauffeur VTC indépendant, un parc de véhicules dans votre service de voiture accompagnée de chauffeur vous sera utile. En votre possession ou une location, la voiture doit disposer de 4 à 9 places y compris le conducteur et âgée de 6 ans au maximum. Pour être plus pratique, votre voiture doit avoir au moins quatre portes et doit rouler à l’aide d’un moteur ayant une puissance dans les 120 chevaux. Un autre point important, une formule d’assurance accompagnée d’un transport de personnes tarifé ainsi qu’une assurance responsabilité civile sont obligatoires. Une fois que ces conditions sont réunies, vous pouvez passer à l’inscription au registre du VTC et commencer votre carrière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *