suspension LED

Les caractéristiques d’une suspension LED

Astuce

L’éclairage participe à l’harmonisation d’une pièce tant au niveau de l’esthétique que de l’utilitaire. Au premier abord, la suspension LED (Light-emitting diode) semble être un terme très technique. Pourtant, il s’agit d’un luminaire suspendu pour un éclairage global ou axé sur une zone. Alors, quelles sont les principales caractéristiques d’une suspension LED ? Vous trouverez dans cet article toutes les informations inhérentes à un luminaire suspendu LED.

Les types de suspension LED

En fonction de vos besoins en matière d’éclairage, la suspension LED propose deux types de distribution de lumière.

La suspension LED avec un éclairage symétrique offre une distribution uniforme de la lumière. Autrement dit, elle oriente le faisceau lumineux dans toutes les directions. L’éclairage symétrique est adapté à la majorité des pièces (séjour, chambre, cuisine, etc.). Cela est notamment dû à l’éclairage général assez lumineux pour une distribution optimale du faisceau dans la pièce concernée.

La suspension LED avec un éclairage asymétrique quant à elle concentre le faisceau lumineux dans une seule direction. Ainsi, elle permet d’axer la lumière vers une zone spécifique de la pièce. Ce type d’éclairage peut également servir à éclairer les éléments de décoration comme un tableau ou une fresque. En effet, il existe plusieurs modèles de suspension LED avec une distribution horizontale du faisceau de lumière pour éclairer les murs ou autres.   

La luminosité d’une suspension LED

En fonction du lieu et de votre utilisation, il est possible de choisir l’intensité de lumière fournie par une suspension LED. L’unité de mesure de cette intensité est généralement exprimée en lux. Ce dernier est le résultat de la division du flux lumineux en lumens par l’espace à éclairer en m². Aussi, plus l’indice en lux est élevé, plus la pièce est lumineuse.

À titre d’information, l’éclairage optimal pour le salon, la cuisine et la salle de bains avoisine les 200 lux. La chambre à coucher et le couloir nécessitent 150 lux et une zone de travail a besoin de 400 lux. Vous pourrez ainsi calculer l’intensité de votre éclairage à partir de ces chiffres. D’ailleurs, la puissance d’éclairage de la majorité des luminaires LED est communiquée en lumens sur le matériel.

La hauteur d’une suspension LED

La hauteur d’une suspension LED peut être réglée à l’installation en fonction de vos besoins d’éclairage. Toutefois, il existe des luminaires suspendus disposant d’un système de réglage pour modifier la hauteur à sa guise.

Lors de l’installation d’une suspension LED dans une chambre, il est préconisé de la mettre à 2,10 m du sol si elle sert d’éclairage principal. Dans le cas d’une salle à manger, prévoyez un espace de 120 cm entre la surface à éclairer et la suspension LED. Cela permettra d’avoir un espace dégagé et un éclairage optimal.

L’indice de protection pour une suspension LED

Il existe des normes à respecter qui varient en fonction de la pièce à éclairer. L’indice d’étanchéité est une caractéristique particulièrement importante en matière d’éclairage. Aussi, il convient de choisir une suspension LED offrant un indice de protection adéquat pour une utilisation sécuritaire. Cela concerne surtout les luminaires installés à proximité d’une zone présentant des risques d’éclaboussure, comme une salle de bains. Dans cette dernière, une suspension LED avec un indice de protection IP23 est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.