Mondial infos

Journée nationale de l’hypersensibilité

Le 13 janvier est la journée mondiale de l’hypersensibilité  qui est par définition une sensibilité plus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, pouvant être vécue avec difficulté par la personne elle-même, ou perçue comme  exagérée, ou extrême, par l’entourage .Les personnes hypersensibles portent souvent une très grande attention aux détails. Par exemple durant une conversation, un regard un peu trop soutenu peut être vécu comme pesant, un léger soupir interprété comme un signe d’ennui, ou bien un mouvement de lèvres considéré comme un sourire moqueur.

20 % de la population est concerné par l’hypersensibilité ! Ces personnes sont souvent bafouées, le monde n’est pas vraiment fait pour elles. Le cerveau émotionnel doté d’une grande empathie est constitué chez les hypersensibles de façon telle qu’ils sont plus « réactifs », à la lumière, aux émotions plus « sensibles » au bruit… Le ressenti est renforcé chez ces personnes.

Les personnes dites hypersensibles ont une perception très aiguisée et ce compris dans le langage corporel. Il est déconseillé de mentir à un hypersensible. Ses perceptions se vérifient souvent d’ailleurs !

En fonction des cultures, la sensibilité peut être perçue comme un atout ou un défaut. Au cours des recherches réalisées par Ted Zeff, auteur de The Hypersensible’s Survival Guide, il a remarqué qu’on se moquait rarement, voire jamais, des personnes hypersensibles qu’il avait étudiés dans différents pays  comme l’Inde par exemple, à l’inverse de ce qui se passait en Amérique du Nord. Beaucoup de personnes hypersensibles transforment leurs sensibilités en habilités artistiques, et réussissent, lorsqu’elles maîtrisent leurs émotions, à être tout à fait heureuses.

Les différents types d’hypersensibilité

Hypersensibilité visuelle :

Les yeux sont des récepteurs de lumière. Chez une personne visuellement hypersensible, les sources lumineuses deviendront plus intenses dans des endroits comme les centres commerciaux, les salles de classe ou les cours de sport. Ils seront éblouis et parfois accompagnés de douleurs, de migraines jusqu’à ce qu’ils aient à éviter l’endroit. Une journée ensoleillée peut aussi être très désagréable.

Hypersensibilité auditive :

Une personne hypersensible perçoit les bruits de manière amplifiée. Il ne pourra pas isoler ou classer les bruits dans une conversation ou dans un environnement avec beaucoup de bruit par exemple. Les enfants hypersensibles se cachent pour pouvoir trouver un moment de calme ou au contraire pour faire plus de bruit pour cacher celui qui les dérange.  

Hypersensibilité olfactive : hyperosmie :

Une hypersensibilité olfactive se traduit par une odeur sur développée. Bien qu’il y ait des gens qui parviennent à profiter de cette caractéristique en leur faveur (parfumeurs, dégustateurs de vin…) pour la plupart des gens c’est un poids dans leur vie quotidienne. La moindre odeur, bonne ou mauvaise, est perçue de façon très forte et peut provoquer des nausées, des vertiges… Cette situation tous les jours, dans le métro, dans la cuisine, dans une rue pleine de restaurants… peut être assez violente.

La dépression, nouveau « mal du siècle »

La dépression est un syndrome ou un groupe de symptômes tels que la tristesse, la carie, l’irritabilité, le désespoir, le malaise et la difficulté à faire face aux obligations quotidiennes, qui sont souvent accompagnés d’autres symptômes physiques qui causent le malaise, affectent le fonctionnement mental et empêchent le développement de la vie quotidienne. Étant une maladie qui peut être initiée de façon silencieuse et subtile, elle prend de la force au fil des jours et il est essentiel de reconnaître qu’être déprimé n’est pas être fou. La dépression peut se manifester de deux façons :

  1. Episode dépressif (premier épisode), qui peut durer jusqu’à 2 semaines et être surmonté spontanément.
  2. Trouble dépressif récurrent (plus d’un épisode), appelé dans d’autres classifications dépression majeure.

En cette date de célébration mondiale, il est nécessaire de reconnaître la maladie et sa présence dans la vie trépidante du XXIe siècle ; les multiples occupations, la gestion du stress et la nouvelle dynamique familiale que nous voyons aujourd’hui, sont des éléments qui peuvent nous conduire d’une tristesse à une dépression, qui nécessite sans doute un traitement médical. Selon l’OMS, ce trouble touche 350 millions de personnes dans le monde.

La dépression peut être déclenchée dans la vie d’un patient après certains des épisodes suivants :

-Problèmes juridiques.

-Décès d’un membre de la famille ou d’un ami.

-Divorce ou séparation.

– Problèmes juridiques.

-Changement de résidence.

– Changements d’emploi (changement dans le type de travail, les horaires de travail, les responsabilités professionnelles, les promotions, les pensions de retraite, le chômage, etc.

-Difficultés économiques.

– Mauvaises relations intrafamiliales.

-Départ d’un enfant du foyer.

La dépression est classée comme légère, modérée et grave. Lorsqu’elle est au dernier niveau, elle peut conduire au suicide. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 800 000 personnes se suicident chaque année, le suicide étant la deuxième cause de décès chez les 15-29 ans. Afin de soupçonner la présence de la dépression dans la famille, les amis ou soi-même, il faut être attentif à des symptômes tels que :

– L’humeur basse, la tristesse ou le sentiment de désespoir.

-Perte d’intérêt pour les activités que vous considériez comme agréables ou désagréables lorsque vous les pratiquiez la plupart des jours au cours des deux dernières semaines.

D’autres symptômes qui se produisent souvent sont :

– Irritabilité (facilement modifiable)

– Il veut pleurer sans raison apparente.

– Perte d’énergie, perte de vitalité entraînant une diminution du niveau d’activité et une fatigue exagérée.

– Insomnie ou somnolence.

-Changements de l’appétit ou variations du poids corporel.

– Difficulté de concentration ou problèmes de mémoire.

-Sentiments de culpabilité ou d’inutilité.

– Pensée négative, critique excessive de soi-même.

-Désirs de mort et d’actes suicidaires ou d’auto-agression.

-Perte du désir sexuel.

Les signes qui indiquent que vous êtes hypersensible :

  • Une superbe réactivité à l’environnement,
  • Une grande sensitivité corporelle
  • Une vie émotionnelle intense
  • Une grande créativité

Solution pour  l’hypersensibilité émotionnelle :

  • Apprendre à se protéger
  • Adopter un regard positif sur sa sensibilité
  • Accepter de ressentir et d’exprimer ses émotions
  • Savoir réagir si on sent qu’on va craquer en public
  • Faire confiance à ce qu’on ressent
  • S’entourer de personnes bienveillantes et positives
  • Apprendre à se protéger

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide