Mondial infos

Journée mondiale du Braille

La Journée mondiale du Braille est célébrée chaque année le 4 janvier dans le monde entier pour commémorer l’anniversaire de Louis Braille. Louis Braille est crédité d’avoir inventé la langue Braille qui aide les aveugles à lire aussi bien qu’à écrire. Après son invention et son évolution, le Braille a remplacé une foule de stratégies, de méthodologies, de moyens et de méthodes utilisés, rétrospectivement, pour fournir des compétences en alphabétisation et une certaine forme d’éducation aux personnes aveugles du monde entier. Les stratégies élaborées avant l’avènement du Braille pouvaient difficilement être qualifiées de « scénarios », car les aveugles pouvaient les lire à une vitesse extrêmement lente et avec soin, mais ne pouvaient pas du tout les écrire.

Aujourd’hui, les enfants et les adultes malvoyants reçoivent une éducation dans des écoles ordinaires et spéciales et dans des environnements intégrés/inclusifs dans le monde entier par le biais du Braille (l’écriture tactile). Le Braille en tant qu’instrument potentiel a permis aux personnes aveugles de lire et d’écrire librement, de penser de manière critique, créative et indépendante. Elle leur a permis d’acquérir des connaissances utiles et utiles, ainsi que des aptitudes à la communication sociale pour faire leur marque dans la société. L’enseignement supérieur, acquis grâce au Braille, a développé leur personnalité globale, leur conférant des qualités précieuses d’éveil de soi, de confiance en soi et d’autonomie.

Sur l’échelle du Braille, des myriades de personnes aveugles ont réussi à devenir des administrateurs et des professionnels à différents niveaux de développement humain et d’excellence, ainsi qu’à fonder leur famille. Bon nombre d’entre eux à travers le monde ont même créé des organisations bénévoles et les ont dirigées de façon ingénieuse et professionnelle pour inspirer et habiliter leurs frères et sœurs aveugles par l’utilisation active du Braille dans leurs activités quotidiennes.

Invention du système Braille

Avant même que le Braille ne soit inventé par Louis Braille, un Français aveugle, en 1829, des efforts sporadiques étaient faits par plusieurs personnes bien intentionnées pour éduquer les aveugles en Europe et ailleurs. Ces efforts se concentrèrent principalement en Europe et en Iran, en Asie, au cours des XVIe et XVIIe siècles.

En Europe aussi, l’Allemagne a été pionnière dans ce domaine.  Un aveugle allemand s’est inventé une méthode pour piquer des trous dans le papier avec une épingle en le gardant sur un coussin. Il pouvait déchiffrer ces symboles, mais à un rythme incroyablement lent et phénoménal.  Vizemburg, un autre Allemand, avait l’habitude de gaufrer des lettres allemandes normales sur le carton afin d’aider les aveugles à déchiffrer la lettre imprimée allemande. Marie-Thérèse Von Peradis, pianiste autrichienne de renommée internationale, avait utilisé ces deux méthodes d’auto-apprentissage, juste avant que le Braille ne vienne les remplacer.

Avec le temps, l’Allemand Von Camplan, a inventé une machine capable d’embosser l’écriture allemande, qui pouvait être configurée au toucher mais malheureusement lentement.  Dans la foulée, la France, l’Angleterre, l’Angleterre, la Suisse, la Suède et plusieurs autres pays d’Europe ont également emboîté le pas. Peu à peu, l’idée de fournir aux aveugles un moyen approprié de lecture, d’écriture et d’apprentissage s’est imposée en Europe ainsi que dans d’autres pays.  Vers la fin du XVIIIe siècle, ce mouvement s’est répandu rapidement et fortement, impliquant tous les autres continents et engloutissant des centaines de pays à travers le monde, en fonction de leur niveau d’engagement et de développement économique.

Même si les Allemands ont été les premiers à penser à des moyens d’offrir un semblant d’éducation aux aveugles, les Français leur ont enlevé le rôle principal et sont devenus les véritables pionniers dans ce domaine.  En 1784 Velintine Hauy, a fondé la toute première école historique pour aveugles à Paris, créant une sensation scintillante tout autour. La même école Hauy’s devint rapidement le laboratoire d’un de ses élèves les plus brillants qui, peu de temps après, inventa un scénario tactile inspiré du Night Writing System dont le capitaine Charles Barbier partagea les connaissances avec lui. Allumé à la fois par le Night Writing System du capitaine Charles Barbier le 18 novembre 1821, Louis Braille, possédant le génie suprême productif et proactif d’un vrai scientifique, s’est assis pour inventer un système de points, utilisant le théorème de la permutation et de la combinaison, achevant ainsi son long et laborieux travail, une invention historique et révolutionnaire, basée sur six points à configurer par la périphérie des doigts, et le remettant d’abord à son école pour servir à ses collègues de classe à Paris.  Mais Louis, le jeune inventeur, ne tarda pas à être repoussé et rejeté par l’apathie cruelle et impitoyable des autorités scolaires qui n’y voyaient aucun mérite ni aucune valeur. Par la suite, Louis s’est adressé aux autorités du gouvernement français pour faire reconnaître son invention comme un moyen d’éduquer les aveugles à travers le pays, mais encore une fois pour être inquiet, découragé et décimé par un refus catégorique d’utiliser son système de points soulevés. Cependant, malgré le refus brutal de reconnaître l’invention révolutionnaire de Louis, l’école Hauy’s à Paris est devenue l’épicentre de la révolution, ce qui a créé des vagues tout autour et s’est avéré être un tournant dans la création d’établissements scolaires pour aveugles à travers le monde. Bien que l’inventeur ait fait de son mieux pour que son système de points soit reconnu pour l’éducation des aveugles avec facilité, de son vivant, de 1829 jusqu’à sa mort en 1852, tous ses efforts se sont avérés vains et ont été anéantis à cet égard et le jeune homme a dû se sentir décimé, le cœur brisé et déçu.  En 1856, à l’occasion du 49e anniversaire de la naissance de Louis Braille, son invention a été dûment reconnue et son écriture a reçu le nom de « Braille ».

Célébration de la journée Braille

Pour sa contribution à l’éducation et à l’évolution des aveugles, la communauté mondiale célèbre son anniversaire de naissance le 4 janvier de chaque année dans une ambiance festive et joyeuse.  Le 4 janvier 2009, Louis Braille a fêté son bicentenaire. Chaque année, le monde entier se réunit pour célébrer cette journée dans le monde entier avec un enthousiasme et un esprit renouvelés et une détermination tenace à redéfinir et redéfinir les normes éducatives pour les enfants malvoyants.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide