Installer une pergola bioclimatique dans son jardin

maison

Lorsqu’on dispose d’un jardin ou d’une terrasse, il est normal de souhaiter en profiter au maximum tout au long de l’année, de pouvoir y déjeuner ou y prendre l’apéritif tout en étant à l’abri des intempéries comme d’un ensoleillement excessif. Pour cela, il existe une solution aussi performante qu’esthétique : la pergola bioclimatique. Cette nouvelle sorte de pergola peut être installée adossée à son habitation avec simplement deux piliers supplémentaires ou auto-portée, à l’écart de la maison à l’aide de quatre piliers. La véritable innovation de la pergola bioclimatique est son toit composé de lames orientables permettant de moduler l’ensoleillement de la surface couverte, mais aussi de la protéger de la pluie lors de la mauvaise saison. Zoom sur ce nouveau type de construction qui rencontre un succès indéniable.

Les atouts de la pergola bioclimatique

Si la pergola classique a depuis bien longtemps conquis les particuliers, la pergola bioclimatique bien que plus onéreuse séduit de plus en plus. En effet, alors que la pergola classique dispose d’un toit fixe réalisé en verre ou en plexiglas ou amovible avec une toile rétractable, la pergola bioclimatique quant à elle est équipée de lames orientables permettant de faire varier l’ouverture de ce toit. Ainsi, si l’on souhaite profiter au maximum des rayons du soleil, les lames pourront être positionnées verticalement alors que pour s’en abriter au maximum ou pour se protéger de la pluie les lames pourront être installées horizontalement. Enfin pour un ensoleillement modéré, il est possible d’orienter les lames en biais afin de conserver une certaine luminosité tout en limitant la chaleur avec une exposition partielle. Par ailleurs, la pergola bioclimatique peut être fabriquée en bois, en PVC ou en aluminium pour s’adapter au mieux à l’architecture de l’habitation et offrir une annexe esthétique et confortable. Vous pouvez configurez très facilement votre pergola bioclimatique ici.

Les démarches pour construire sa pergola bioclimatique

La pergola bioclimatique est une construction supplémentaire soumise à certaines réglementations. Ainsi, les pergolas adossées comme auto-portées devront faire l’objet d’un dépôt de demande de travaux auprès de la commune si la surface abritée est comprise entre 5 et 20 m². Par contre, si la pergola bioclimatique dépasse une superficie de 20 m² alors un permis de construire sera obligatoire et ce quelle que soit le type de pergola : adossée à l’habitation ou autoportée installée à distance de celle-ci.

Les options de la pergola bioclimatique

Les fabricants proposent de nombreuses options lors de l’installation d’une pergola bioclimatique parmi lesquelles la motorisation est sans doute la plus populaire. En effet, la pergola bioclimatique peut être équipée d’un moteur permettant de modifier l’inclinaison des lames composant son toit à l’aide d’une télécommande. Cette motorisation peut être complétée par l’installation de capteurs permettant de détecter les conditions climatiques et d’adapter automatiquement l’orientation des lames en fonction de celles-ci, en abaissant les lames à l’horizontale en cas de pluie par exemple. De plus, pour ceux qui souhaitent profiter de leur pergola également le soir, des LED peuvent venir équiper la pergola afin de l’éclairer en début de soirée lors des apéritifs qui se prolongent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *