hypersensibilité

L’hypersensibilité et la difficulté à gérer ses émotions dans les relations avec les autres

sante

Nous sommes tous différents. Nous possédons tous une façon qui nous est propre pour gérer nos émotions, c’est un fait. Hors, vous a-t-on déjà dit que vous étiez trop sensible ? Ou que vous preniez les choses trop à cœur ? Vous a-t-on déjà dit que vous étiez trop empathique ?
Avez-vous besoin de plus de temps que les autres pour gérer les événements de votre vie et vos émotions ? Avez-vous le sentiment de courir après la vie et d’y être dépassé ?
Vous sentez-vous différent ? Si la réponse est oui à toutes ces questions, vous êtes certainement hypersensible.

Une personne sur cinq serait hypersensible dans le monde, alors rassurez-vous, vous êtes loin d’être seul (e) face à ce problème. Cela représente plus d’1,5 milliards de personnes dans le monde, se sentant isolés. Alors comment apprendre à gérer ses émotions lorsqu’on est hypersensible ?

Être hypersensible au quotidien

La difficulté à gérer ses émotions est une épreuve au quotidien, tant que les hypersensibles apprennent à vivre avec. Lorsqu’on est hypersensible, on a tendance à se sentir à l’écart des autres et de la réalité. Le sentiment de solitude est un sentiment bien trop familier pour un extrasensible.

Malgré les statistiques, on parle peu de l’hypersensibilité. En conséquence, trop d’hypersensibles sont laissés pour compte et affrontent seuls leurs difficultés émotionnelles, spirituelles, physiques et mentales. Les ultrasensibles passent parfois une vie entière en pensant avoir un problème insoluble, se sentant à l’écart et incompris. Prendre conscience que l’on est hypersensible est déjà un grand pas vers un mieux-être.

 

 

Quelle relation avec les autres ?

Pour les personnes dites hypersensibles, la relation avec les autres est parfois très difficile à gérer. Avant tout, il faut savoir qu’un hypersensible absorbe les émotions des autres, en plus de devoir maîtriser les siennes. Ce qui conduit inévitablement à un sentiment de saturation, ou à l’inverse, à un vide immense. La difficulté à gérer l’intensité émotionnelle devient plus forte.

L’hypersensible va alors ressentir le besoin de se retirer. Lui-même agissant telle une éponge émotionnelle, l’isolement pour un hypersensible est signe de recentrage, essentiel pour mieux aborder ses relations.

Se libérer et apprendre à gérer ses émotions

Avez-vous déjà entendu parler des hypersensibles comme étant des êtres spirituels ? Dotés d’une empathie ultra développée, d’une créativité hors norme, et d’une intuition plus développée que la norme, l’hypersensibilité doit prendre en compte toutes les dimensions qu’elle impose.

Prendre conscience avant tout de son hypersensibilité, c’est le premier pas. Apprendre à vivre avec et à gérer ses émotions est le second. Enchainement libérateur pour un ultrasensible.
En considérant tous les aspects de son hypersensibilité, et son être dans son ensemble, la meilleure façon d’en sortir ne serait-il pas, de réaliser une approche globale et, de prendre en compte tous les points qui créent ce déséquilibre et cette surcharge énergétique ?

Le coaching holistique pour hypersensible considérera votre corps et votre esprit comme un ensemble indissociable, elle est conseillée pour les hypersensibles. Elle propose de vous libérer et de retrouver paix et harmonie. Par une approche globale de votre esprit, l’hypersensibilité est traitée dans toutes ses dimensions.