Hosiho : un service audiovisuel de haute qualité

Technology

L’utilisation d’un drone dans le milieu professionnel a pris des proportions différentes avec le temps. Les services d’une société spécialisée dans l’utilisation d’un drone s’étendent à différents secteurs d’activités, outre le domaine cinématographique. Divers professionnels ont recours à cette technique pour entreprendre un projet particulier impliquant l’obtention de prises de vue aérienne.

La prise de vue par drone en quelques mots

Piloter un drone comme le fondent les professionnels de HosiHO relève plus d’une compétence qu’un métier. Cette discipline faisant partie d’un ensemble de techniques liées à la prise de vue, elle fait partie d’un corps de métier sans en être le rouage principal.

Des sociétés se sont tout de même spécialisées dans cette voie. Le drone utilisé dans le milieu professionnel est dédié à cet effet. Une caméra est placée sur le drone pour permettre les prises de vue aériennes. Les images obtenues peuvent servir dans différents domaines comme le BTP, l’agriculture, l’architecture ou l’industrie. Une autorisation de vol est nécessaire lors de la réalisation d’une mission à titre professionnel. 

Le pilotage de drone soumis à une règlementation spécifique

La loi règlemente le pilotage de drone dans le milieu professionnel afin de le distinguer des drones utilisés à but récréatif. L’appareil peut être utilisé pour le tournage d’une vidéo ou la capture d’image.

D’ailleurs, dernièrement, on a souvent parlé du timelpase qui met en avant le pilotage de drone pour la conception de capture d’image en mouvement. Cette pratique consiste à comprimer le temps initialement long en une séquence de vidéo courte et rapide qui résume entièrement l’intégralité d’un événement.

Depuis le 1er janvier 2019, les pilotes de drones à but récréatif pesant plus de 800g doivent passer une formation. Cette dernière est gratuite et se déroule en ligne. En ce qui concerne les professionnels, la règlementation exige depuis 2018 que chaque pilote de drone professionnel se soumette à une formation théorique pour l’obtention d’un titre professionnel suivi d’un examen pratique au sein de la DGAC. Sans ce certificat, il est impossible d’exercer en tant que pilote de drone professionnel.

Les atouts des images vues du ciel

Les caméras utilisées pour la capture d’image en hauteur ou dans le ciel sont dotées d’une grande résolution pour une qualité d’image optimale. La plupart proposent des images en HD ou haute définition. L’objectif est d’obtenir des photos fidèles à la réalité.

Étant donné que la présence d’un drone professionnel dans les airs expose les pilotes à des formalités lourdes, les drones ne peuvent pas toujours voler à une certaine altitude. Cependant, la législation est en train d’évoluer avec la mise en place d’une nouvelle règlementation européenne.

En tout cas, le métier de pilote de drone est un métier d’avenir qui risque d’être rapidement saturé. Aujourd’hui, le drone permet à de nombreux professionnels de capturer des images qui ne sont pas accessibles à l’aide d’une caméra ordinaire. Les prises de vues qu’il procure permettent de capter des images provenant d’endroits pouvant être inaccessibles à l’homme. C’est l’une des raisons qui fait que le pilotage de drone soit si florissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *