Cet équipement nécessite un ramonage au moins tous les ans pour prévenir les risques sanitaires et les risques d’incendie.

Focus sur les différentes techniques de ramonage de cheminée

maison

La cheminée est notre meilleur allié pour nous tenir au chaud durant les saisons hivernales. Cet équipement nécessite un ramonage au moins tous les ans pour prévenir les risques sanitaires et les risques d’incendie. Toutefois, c’est une tâche qui n’est pas à la portée de tous. Elle exige de l’expérience et une bonne connaissance des outils et techniques. Justement, nous allons parler des différentes techniques de ramonage. Celui-ci est effectué soit par le bas de la cheminée, soit par le haut. Laquelle de ces méthodes est la plus efficace ? Nous répondons à cette question dans les lignes suivantes. 

Que faut-il savoir sur le ramonage de cheminée par le bas? 

C’est la technique appliquée par le ramoneur lors qu’il n’a pas accès à la toiture de la maison. Par conséquent, il interviendra de l’intérieur de la demeure. Pour enlever la suie et le goudron, cet artisan se sert d’un hérisson pour racler la paroi du conduit. C’est une brosse circulaire regorgée d’épines. Ce matériel permet d’éliminer toutes les sortes de saletés qui se trouvent dans le conduit. 

En outre, il faut savoir que cette technique de nettoyage de cheminée est à la portée de tout le monde, même les non-initiés. Sa mise en œuvre ne nécessite aucune connaissance spécifique. Toutefois, pour éviter les dépôts de suie sur les meubles, il faut les recouvrir au préalable. 

Le ramonage par le bas est une technique très prisée du fait de la facilité et de la rapidité de sa mise en œuvre. De surcroit, sa pratique n’expose l’opérateur à aucun danger du fait qu’il n’effectue pas de travaux en hauteur. En dépit de cela, il devra s’allonger et s’accroupir devant la cheminée pendant toute la durée de son intervention. Cette technique de ramonage nous donne une meilleure visibilité du conduit durant le brossage. Ainsi, il faudra s’attendre à recevoir de la suie en pleine figure. Néanmoins, si vous voulez que le résultat final soit irréprochable, nous vous recommandons de faire appel à cet artisan ramoneur agrée en Val de Marne sur ce site pour la réalisation de cette tâche.

Qu’en est-il du ramonage de la cheminée par le haut?

Contrairement à la première technique, il faut monter sur le toit de la maison pour le ramonage de la cheminée par le haut. L’opération va donc consister à nettoyer le conduit d’aération progressivement en procédant du haut vers le bas de la cheminée. Au cours du nettoyage de cet équipement de chauffage, l’opérateur doit porter des équipements de protection adéquats. Pour garantir sa sécurité, il doit obligatoirement se munir d’une caque de sécurité, d’un harnais de sécurité, de chaussures antidérapantes et d’une échelle de toiture. Durant toute la durée des travaux, l’intervenant doit se tenir debout au-dessus de la cheminée. Il faudra donc qu’il redouble de prudence pour éviter les accidents. Justement, il s’expose à des risques, peu importe le nombre d’étages qui compose la bâtisse.

Bien que sa pratique soit dangereuse, le ramonage par le haut est quand même facile et plus vite à réaliser. D’ailleurs, sa mise en œuvre est avantageuse en termes d’efficacité par rapport au ramonage par le bas. Il faudra en effet procéder à l’isolement de la cheminée durant celle-ci. Ce qui permet un travail moins salissant sur un foyer ouvert. 

Il faut souligner que les ramoneurs optent généralement pour le ramonage par le haut. Cette technique offre une meilleure efficacité. Elle est d’autant plus moins salissante pour l’intérieur de la maison. Cette technique leur donne également l’occasion de vérifier l’état de la partie supérieure de la cheminée. Mais lorsque l’intervention par le haut est périlleuse, voire impossible, le ramonage de la cheminée se fera par le bas, de l’intérieur de la maison. Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire appel à un ramoneur agréé si vous désirez obtenir un résultat satisfaisant.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *