Auto école

Les fautes les plus fréquentes chez les nouveaux conducteurs

auto

Chez les nouveaux conducteurs, une faute grave est très courante, notamment sur les parcours d’examen de conduite avec de nombreux ronds-points. Voici quelques conseils pour aider les nouveaux conducteurs à ne pas commettre ces fautes.

MAUVAIS POSITIONNEMENT SUR LA ROUTE

Il ne faut surtout pas “couper” les ronds-points, mais suivre la voie appropriée tout autour des ronds-points. Ce défaut survient souvent à l’approche des ronds-points, où la voie de gauche s’incurve un peu à gauche au niveau des ronds-points. Le candidat regarde toujours à droite et n’engage pas la voiture dans le virage, mais reste droit, ce qui l’amène à enjamber les lignes blanches qui divisent les bandes.

MANQUE DE CONTRÔLE DE LA DIRECTION

C’est surtout dans les virages serrés que cela se produit. Il est possible de heurter le trottoir si cela n’est pas fait correctement. Contrairement à la croyance populaire, le fait de croiser les bras lors d’un test de conduite ne vous fera pas échouer. Cependant, la plupart des gens ont tendance à perdre le contrôle du volant lorsqu’ils croisent les bras, c’est pourquoi la faute est signalée. Il est bon d’utiliser la technique de conduite “tirer pousser” qui vous a été montrée lors de vos cours de conduite, ce qui réduit les risques de perdre le contrôle de la direction.

POSITION INCORRECTE POUR TOURNER À DROITE – AUX CARREFOURS OU DANS LES RUES À SENS UNIQUE

Beaucoup d’apprentis conducteurs conduisent sur la voie de gauche dans une rue à sens unique, oubliant qu’il s’agit en fait d’un sens unique ! N’oubliez pas que vous pouvez utiliser l’une ou l’autre voie dans une rue à sens unique !

VITESSE INAPPROPRIÉE

IL EST ÉTONNANT DE CONSTATER QUE LES EXCÈS DE VITESSE LORS DES EXAMENS DE CONDUITE FIGURENT TOUJOURS PARMI LES DIX PREMIÈRES FAUTES

Panneau de signalisation à 30 km/h
Que ce soit lors d’un test ou lors de votre examen de conduite, ne dépassez jamais la limite de vitesse et ne roulez jamais trop vite dans un endroit dangereux.
Au cours d’auto-école on insiste énormément sur la problématique du contrôle de la vitesse qui vous permette de juger efficacement la situation. Cela s’applique également à la conduite lente en permanence. Privilégier une conduite défensive

Auto école

QUELQUES PETITES ASTUCES POUR CONDUIRE EN TEMPS DE PLUIE

NE PAS ÊTRE PRESSER

Laissez plus de temps pour votre voyage et assurez-vous que le moteur de votre voiture est bien chaud avant de commencer votre voyage. Assurez-vous que vous avez bien dégivré le véhicule et que vous pouvez voir clairement à travers toutes les vitres de votre véhicule avant de partir.

RALENTISSEMENT

Quelle que soit votre expérience, personne n’a les compétences nécessaires pour conduire à grande vitesse sur une route mouillée- ce n’est tout simplement pas possible. Les vitesses élevées peuvent rendre votre véhicule difficile à contrôler et encore plus difficile à arrêter.

PASSEZ À LA VITESSE SUPÉRIEURE

Si vous devez conduire sur une surface mouillée (et en particulier sur des flaques d’eau), il peut être avantageux de passer une vitesse supérieure, car cela peut aider vos pneus à adhérer au bitume et ne surtout pas freiner vous risquer de faire un aquaplaning.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *