extension de cils en franceextension de cils en france

Extension de cils en France : un moyen pour rehausser le regard

femme

Pour être belles, les femmes ont plusieurs astuces. Outre le maquillage et la coiffure, il est aussi possible d’avoir des yeux de biche et d’illuminer les yeux en faisant une extension de cils en France. C’est une autre manière de rehausser le regard à part l’usage des crayons cils et sourcils et du mascara. D’ailleurs, c’est aussi un moyen permettant d’esquiver tous les contraintes du maquillage tous les matins. A travers cet article, nous allons découvrir tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle pratique du make-up.

Une extension de cils, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, l’extension de cils en France est une manière d’obtenir des cils plus marqués, plus longs et plus volumineux. Le principe de cette pratique consiste donc à poser des cils artificiels sur les cils naturels. De la même façon qu’une extension capillaire, le professionnel mise sur la longueur des cils posés et sur son volume. Le résultat doit être le renforcement du regard grâce aux nouveaux poils plus denses, plus fournis, plus sombres et plus longs.

Il y a deux sortes de cils à poser dont ceux qui sont des poils naturels (d’origine animale habituellement) et ceux qui sont synthétiques c’est-à-dire non naturels. La pose se fait grâce à une méthode simple et sans risque nécessitant l’usage d’une colle particulière. Cette dernière permet de coller un à un chaque cil entre les vrais cils. Pour éviter les sensations de brulures, la colle, qui est une colle médicale utilisée par les chirurgiens pour recoudre les plaies, ne doit pas entrer en contact avec la peau mais exclusivement sur les cils.

L’opération est indolore et doit donner un résultat naturel bien que certaines femmes aiment les cils un peu exagérés en longueur et en densité.

Extension de cils et faux cils : quelle est la différence ?

Par nature, les faux cils sont faits pour un usage temporaire tandis que l’extension cil est inventée pour être plus durable. Les effets sont également différents. En général, les faux cils sont visiblement moins naturels. Ce qui n’est pas le cas d’une extension de cils en France.

Le port des faux cils ne doit pas dépasser les 24heures au risque de rencontrer des problèmes hygiéniques. La durée est pourtant comprise entre 4 et 8 semaines pour une extension de cils.

Pour ce qui est des techniques de pose, il y a aussi une différence. Les faux cils se posent directement sur la paupière. Sa mise en place ne requière pas obligatoirement le recours au service d’un professionnel. Avec l’extension de cils qui se pose brin par brin sur les vrais cils, l’intervention d’une tierce personne experte en la matière est indispensable. Le cout des deux accessoires n’est donc pas similaire. L’extension de cils est plus coûteuse par rapport aux faux cils.

Qui peut faire une extension de cils ?

Désormais, les instituts de beauté qui proposent l’extension de cils sont nombreux. Néanmoins, il faut toujours rester vigilant. Il ne faut pas oublier que l’opération est quasi-chirurgicale. Elle ne doit donc être confiée qu’à des mains expertes.

Outre l’expérience de la personne qui réalise la pose, le respect des règles d’hygiène doit aussi être de mise. Les instruments utilisés doivent toujours être stérilisés et les produits utilisés doivent être obligatoirement entièrement hypoallergéniques. Pour enlever les cils, il est encore nécessaire de se confier à un professionnel et éviter de faire l’opération soi-même.

En cas de soucis comme des réactions allergiques ou autres, il faut tout de suite revenir auprès de l’établissement qui a fait l’extension de cils en France. Une prise en charge dans l’immédiat est obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *