creation societe a hong kong

Création d’une société à Hong Kong : un accès vers le marché chinois

Société

Rétrocédé à la Chine en 1997 par le Royaume-Uni, Hong Kong a conservé un statut à part. Elle est avec Macao l’une des deux régions administratives spéciales de Chine. À ce titre, Hong Kong bénéficie d’une plus grande autonomie financière, administrative et juridique par rapport aux autres villes et régions chinoises.

De ce fait, Hong Kong est souvent considérée comme une ville internationale puisqu’elle accueille un très grand nombre d’expatriés étrangers. Elle compte notamment plus de 100000 résidents britanniques, plus de 200000 résidents états-uniens, plus de 200000 résidents canadiens et plus de 25000 résidents français.

L’anglais est l’une des deux langues officielles à Hong Kong et la ville possède sa propre monnaie : le dollar hongkongais (HKG).

Ces particularités rendent la création d’une société à Hong Kong particulièrement séduisante pour les entrepreneurs qui désirent investir le marché chinois.

Un modèle occidental

Entreprendre en Chine est particulièrement difficile lorsqu’on est un étranger. En effet, la culture chinoise est très différente de nos habitudes occidentales. Les libertés sont plus restreintes et le gouvernement chinois a tendance à s’ingérer dans les affaires.

La création d’une société en Chine n’est pas impossible, mais il faut être prêt à certains sacrifices auxquels nous ne sommes pas habitués en tant qu’Occidentaux.

Hong Kong se présente donc comme un choix idéal pour accéder au marché chinois. Du fait de son histoire et de son statut particulier, Hong Kong possède une culture très proche du modèle occidental. Cela s’observe davantage au niveau de la culture d’entreprise qui est très similaire au modèle anglo-saxon. Autrement dit, l’environnement est propice à la création d’une société. Les démarches sont simplifiées et les entrepreneurs jouissent d’une réelle liberté.

Rappelons que Hong Kong est la 8e place commerciale au monde, que son économie est considérée comme étant la plus libérale, et qu’elle est l’une des 3 plus grandes places financières.

Une porte d’accès au marché chinois

Hong Kong se présente comme l’intermédiaire parfait pour accéder au marché chinois tout en réduisant les contraintes spécifiques à ce marché.

En tant qu’expatrié vous disposez d’une marge de manœuvre nettement plus grande en optant pour l’ancienne colonie britannique plutôt qu’en installant directement votre entreprise sur le sol de la Chine continentale.

Vous allez ainsi pouvoir développer votre projet avec très peu de contraintes et ainsi mieux préparer l’abordage du marché chinois. Et même si quelques démarches administratives sont nécessaires pour accéder au marché chinois depuis Hong Kong, elles restent nettement moins lourdes que depuis n’importe quel autre pays, Chine continentale y compris. Le marché chinois possède un potentiel sans commune mesure. En plus de rendre l’accession au marché chinois plus aisée, la création d’une société à Hong Kong, offre un accès au marché asiatique et plus précisément à celui de l’Asie du Sud-est. En effet, Hong Kong est une place centrale de cette région du monde comprenant des pays comme l’Indonésie, Singapour, Taïwan, la Malaisie. On peut même y intégrer des pays au pouvoir d’achat élevé que sont le Japon, la Corée du Sud et l’Australie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *