conservation-cuisine-restaurant

Conseils sur la sécurité de conservation des aliments dans un restaurant

Cuisine

“La sécurité est une priorité lors de la manipulation des aliments. Ne considérez pas cela comme une corvée pour apaiser l’inspecteur sanitaire. Le stockage et la manipulation sûre des aliments peuvent empêcher vos clients de tomber malades. Que vous soyez un vétéran de l’industrie ou que vous débutiez, l’examen de ces conseils peut améliorer le fonctionnement de votre restaurant et assurer la sécurité de vos clients.”

N’oubliez pas la méthode FIFO

Le FIFO, premier entré, premier sorti, doit devenir votre mantra lors de l’utilisation des stocks. Cette règle régit la rotation et l’utilisation des stocks. Lorsque vous recevez une livraison, placez le nouveau stock derrière le stock existant. Vous réduisez ainsi le gaspillage, car vous n’aurez pas de marchandises stockées au-delà de leur date de péremption. Utilisez le stock à l’avant pour toujours utiliser les produits les plus anciens en premier.

Formez vos employés à suivre les dates de péremption de tous les produits stockés. Une fiche indiquant la date de péremption des produits nouveaux et existants permet de visualiser facilement ces informations. Soulignez l’importance d’utiliser les marchandises avant leur date limite de consommation pour une sécurité et une qualité optimales.

cuisine-frigo

Conservez les produits stockés au sec et à l’abri de la lumière

Des zones de stockage sombres et sèches permettent de maximiser la durée de conservation des aliments. Qu’il s’agisse de produits secs dans un garde-manger ou de produits froids dans un réfrigérateur ou un congélateur, les conditions idéales sont à l’abri de la lumière directe du soleil. Cela permet de contrôler la température et d’éviter que les aliments ne se dégradent. Les produits contenant des vitamines A, D, K et E, qui sont liposolubles, peuvent également se dégrader à la lumière du soleil.
Le taux d’humidité doit rester inférieur à 15 % pour aider à préserver la qualité des produits. Les emballages étanches à l’humidité et la climatisation peuvent maintenir les niveaux appropriés. Gardez un hygromètre dans vos locaux de stockage pour vérifier que les niveaux d’humidité restent constants. Pour protéger les aliments des contaminants et de la vermine, placez les étagères de manière à ce que les aliments soient à au moins six pouces du sol et des murs, et à un pied du plafond.

Les températures de stockage sont essentielles

cuisine-conservation

En fonction de ce que vous stockez, les températures peuvent aller du gel à 140° C. Maintenez les températures de stockage au sec entre 50° et 70° C. Les congélateurs doivent conserver les aliments congelés à l’état solide avec une température interne de 0° C au maximum. Maintenez les températures entre 32° et 40° C dans les unités de réfrigération afin d’éviter le développement de bactéries. L’entreposage à chaud doit maintenir les aliments à une température minimale de 140° C.

Ces plages de température sont essentielles pour prévenir les intoxications alimentaires. Surveillez les températures et jetez tout aliment stocké à la mauvaise température. Envisagez d’installer des alarmes liées aux thermomètres dans vos chambres froides pour alerter vos employés des changements de température critiques qui pourraient affecter la sécurité et la qualité des aliments. vous procurer ces équipements sur internet.

Étiquetage et contrôle des aliments stockés

Si vous devez étiqueter les aliments non ouverts, il est encore plus important d’étiqueter les aliments ouverts. Utilisez tous les aliments avant que le type ne soit périmé. Par exemple, une saucisse d’été ne reste fraîche que pendant trois semaines après son ouverture au réfrigérateur, mais elle reste bonne jusqu’à trois mois sans avoir été ouverte. En cas de doute, jetez les aliments. Mieux vaut être prudent que désolé.

Prévenir la contamination croisée pendant la cuisson

Pendant la cuisson, vous pouvez éviter la contamination des aliments frais par des aliments crus grâce à des pratiques d’hygiène régulières. Tous les employés doivent se laver soigneusement les mains avec de l’eau à 110° C et du savon. Malgré le lavage des mains, des gants doivent être portés à tout moment pour protéger davantage les consommateurs.

Lorsque vous cuisinez, n’utilisez jamais les mêmes planches à découper pour les viandes crues et les aliments prêts à manger. Le jus de la viande insuffisamment cuite pourrait contaminer les ingrédients de la salade, ce qui rendrait malades ceux qui la consomment. De plus, utilisez un thermomètre de cuisson et faites toujours cuire les aliments à la température interne appropriée en fonction du type d’aliment. Réchauffez les plats déjà cuits à une température interne de 165° C pour arrêter la croissance des bactéries.

Lorsque vous conservez des aliments, placez-les dans des récipients hermétiques que vous pouvez facilement identifier. Cela permet d’éviter que des éléments tels que le lait et la crème ne soient accidentellement remplacés par d’autres. Cela permet également de s’assurer que chaque article est stocké correctement. Des étiquettes correctes sur les récipients permettent également d’éviter les confusions.

La sécurité alimentaire commence avec vous

La sécurité alimentaire est essentielle au bon fonctionnement de votre restaurant. Un mauvais stockage peut entraîner la fermeture de votre entreprise en raison d’une intoxication alimentaire ou d’une mauvaise inspection de l’inspecteur sanitaire local. Ne laissez pas ces problèmes vous arriver. Suivez ces directives pour vous assurer que les aliments que vous stockez et servez restent sûrs et de bonne qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *