Comment faire pour avoir une toiture verte

Comment faire pour avoir une toiture verte

maison

Avec la tendance écologique, les toitures vertes sont de plus en plus prisées. Elles sont originales et offrent une bonne isolation. Mais créer une toiture végétalisée n’est pas chose facile. Ci-après quelques informations qui peuvent vous aider à entreprendre des travaux de végétalisation de votre toit.

Choisir le type de toiture végétalisée idéal

Avant d’entamer les travaux, il est primordial de choisir le type de toiture végétalisée que l’on veut, et que l’on peut avoir sur son toit.

En effet, vous pouvez choisir entre trois types de couvertures de toit vert :

  • La toiture végétalisée extensive : pour des végétaux à enracinement superficiel, de couvre-sol, de plantes grasses et de plantes rampantes comme le sedum et les mousses. Ce type de toiture verte est la plus prisée, car elle est la moins coûteuse, la plus légère, facile à concevoir et nécessite peu d’entretien.
  • La toiture végétalisée semi-intensive : pour avoir un plus large choix de végétaux comme les plantes grimpantes, des plantes à fleurs, ou de petits arbustes. Elle nécessite un entretien périodique.
  • La toiture végétalisée intensive : pour avoir un choix illimité de variété de plantes, d’arbustes et même d’arbres. C’est une installation lourde pouvant atteindre 600 kg/m². Elle nécessite de fréquents entretiens comme un vrai jardin.

Votre choix peut être influencé par différents critères. Le premier critère étant le poids du complexe que doit supporter la maison. Le type de support du toit et des murs ainsi que leurs résistances influence sur vos travaux.

Vient ensuite l’inclinaison de la toiture, car il existe des pentes minimales à respecter pour chaque type de toiture végétalisée. Elles sont par exemple de 30 % pour une toiture végétalisée extensive, et 3 % pour une intensive.

Puis, il y a le niveau d’entretien. Le choix du type de toiture verte dépend de votre aptitude et volonté à faire des entretiens.

L’emplacement et l’exposition de la maison, sa localisation et le climat peuvent aussi définir le type de végétation adapté à votre toit.

En fin, le budget que vous êtes prêt à investir sur votre toiture influence le type de travaux à entreprendre.

Choisir la technique de mise en place de la végétation

Il existe plusieurs solutions de végétalisation de toiture. Vous pouvez faire un semis à la main, idéal pour les herbacées, les plantes rampantes, et celles qui prennent racine facilement.

Il y a aussi la méthode de plantation directe de jeunes plants dans le substrat, comme on le ferait sur un jardin. C’est une technique plus efficace, mais également plus couteuse.

Des techniques plus modernes existent aussi comme la pulvérisation de petites graines avec des fixateurs comme le gel, ou bien les tapis précultivés.

Faire appel à un couvreur expérimenté

Pour avoir une toiture verte, il faut bien concevoir et réaliser ses composants comme le support, le pare-vapeur, les systèmes d’isolation et d’étanchéité, la couche de protection et de drainage, le substrat et la végétation. Seul un couvreur expérimenté comme https://www.couvreur-aude.fr/ qui est situé dans l’Aude peut vous garantir des travaux de qualité, sécurisé et suivant les normes. Il peut vous apporter conseil et assistance depuis l’obtention de permis de travaux, à la réalisation de maintenance et d’entretien de votre toiture. Comme ce sont des travaux assez conséquents, il peut vous fournir une garantie décennale pour réparer les dommages ou vices de construction qui peuvent survenir dans les 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *