Comment expliquer l'obésité ?

Comment expliquer l’obésité ?

Astuce

L’obésité est une maladie multifactorielle, ce qui signifie qu’elle n’est pas causée par un seul composant, mais par la confluence de plusieurs que nous devons analyser afin d’offrir le meilleur traitement à chaque patient. Nous allons revenir aujourd’hui sur les facteurs qui influencent la prise de poids.

Le principal facteur responsable de la prise de poids n’est pas exclusivement alimentaire

Pour savoir si vous souffrez d’obésité ou tout simplement savoir si votre poids est correct sur le plan santé, vous pouvez vous renseigner sur le calcul de votre IMC. Consultez l’article de Santé Magazine pour plus de détails.

Il y a quelques années, seules les calories étaient prises en compte. Le bilan énergétique est basé sur la première loi de la thermodynamique. Ainsi, ce que vous absorbez et ce que vous dépensez (mesuré en calories) aura un effet sur votre poids. Cependant, il a été constaté que le bilan énergétique ne se concentre que sur les calories de l’aliment, sans tenir compte de la qualité de l’aliment (500 calories de brocoli seraient les mêmes que 500 calories de chocolat). En d’autres termes, le principal facteur responsable de la prise de poids n’est pas exclusivement alimentaire. Le problème ne se réduit pas à manger plus ou à bouger moins, mais peut être dû à une alimentation plus mauvaise, inadéquate, pour des raisons émotionnelles ou métaboliques… Nous savons tous que perdre du poids est une tâche difficile qui implique de travailler sur les aspects diététiques et non diététiques afin de rechercher des objectifs à long terme.

Quels sont les facteurs qui influencent le développement de l’obésité ?

Les facteurs qui peuvent influencer l’obésité sont nombreux.

En premier lieu il y a les gènes : la prédisposition génétique à l’obésité est vraie, mais seuls 5 à 10 % de celle-ci ont une influence sur la perte ou non de poids. Un autre élément souvent mis en cause est le repos. En effet, un sommeil insuffisant ou trop court est associé à la fois à une plus grande probabilité de prise de poids et à une plus grande difficulté à perdre du poids. Pendant que nous dormons, des hormones sont sécrétées qui régulent le sommeil (la mélatonine entre autres) et qui ont à leur tour un effet sur le contrôle de la faim, l’accumulation des graisses et la consommation d’énergie. Nouvel élément et pas des moindres : le stress. Des niveaux élevés de stress ont été associés à une prise de poids accrue. Le sédentarisme influence aussi directement la prise de poids. Bien sûr, on ne peut oublier l’alimentation : des habitudes alimentaires inadéquates sont un facteur prédisposant à la prise de poids. La chose la plus importante à considérer est la quantité (manger plus) et la qualité (manger moins). De nombreux médicaments utilisés dans certaines pathologies ont aussi eu pour effet secondaire un certain risque de prise de poids. La question du métabolisme est de rigueur : la phrase “mon métabolisme est trop lent” est parfois vraie, mais elle peut être modifiée par l’activité physique et la réduction du stress.En vieillissant, notre métabolisme de base devient de plus en plus lent et la probabilité de prendre du poids est plus grande. La perturbation de tout mécanisme physiologique lié à nos hormones, comme pendant la ménopause, peut aussi entraîner une prise de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *