Augmentation mammaire : une pratique qui séduit de plus en plus

femme

Zoom sur l’augmentation mammaire

Si vous devez réaliser une augmentation mammaire pour une raison quelconque, il est important de connaître les différents procédés autour de cette pratique. Il s’agit en effet d’un acte chirurgical qui donne lieu à une reconstruction ou à une augmentation de la poitrine. Dans la plupart des cas, les femmes optent pour cette intervention pour des raisons purement esthétiques. Il y a non seulement la recherche de féminité mais également la tendance autour des poitrines généreuses. Dans d’autres cas, les chirurgiens plastiques proposent une intervention médicale suite à une mastectomie, une asymétrie des seins ou encore à une ptôse mammaire. Le phénomène de relâchement est notamment fréquent après une grossesse ou à cause d’une perte de poids. La reconstruction mammaire permet ainsi de redonner confiance aux femmes. Pour ce faire, une consultation auprès d’un chirurgien est nécessaire. Ce dernier doit vérifier vos antécédents médicaux et réaliser des examens anatomiques et postopératoires. Il vous orientera également vers l’opération de chirurgie à effectuer. Pour un résultat parfait, il vous guidera dans le choix des prothèses mammaires et de la taille de votre nouvelle poitrine.

La pose de prothèses mammaires

Avant toute opération chirurgicale, le chirurgien explique l’ensemble de l’intervention ainsi que les éventuels risques et complications à la patiente. Il réalise ensuite différents examens comme la mammographie et l’échographie pour déterminer l’opération à effectuer.

L’intervention la plus connue pour une augmentation des seins reste la pose d’implants mammaires en gel de silicone. Chaque prothèse utilisée dépend de la taille de bonnet de la patiente. L’opération consiste à placer la prothèse en arrière de la glande mammaire. Pour cela, la patiente doit être sous anesthésie générale. Le chirurgien réalise une incision soit dans l’aréole soit dans l’aisselle. Les cicatrices sont moins visibles lorsque l’incision est faite sous les aisselles. En effet, la prothèse en silicone permet d’obtenir un résultat naturel grâce à sa texture et à sa composition.

Utilisées depuis une trentaine d’années, les prothèses en sérum physiologique représentent moins de risque en cas de rupture des implants. Cependant, le résultat est souvent loin des attentes des patientes. En effet, des sensations de vagues peuvent être ressenties lorsque la peau de la patiente est fine.

L’opération pour la pose de prothèses rondes est semblable à celle des autres implants. Leur utilisation relève souvent du domaine de la reconstruction mammaire car elle prend la forme originale d’un sein.

Comment choisir le bon volume ?

Si vous pensez que vous avez une petite poitrine, la pose d’implants mammaires est indispensable. Grâce aux avancées technologiques et aux demandes grandissantes des femmes, les prothèses ont connu une évolution remarquable. De nos jours, il en existe sous différentes formes, tailles et compositions. Elles s’utilisent aussi bien pour redessiner une poitrine relâchée que pour augmenter le volume des seins plats. En France, la moyenne concernant le volume des prothèses est de 300 cc. Bien qu’il soit difficile d’imaginer le résultat après l’intervention, il est primordial de bien réfléchir à la taille voulue. Pour permettre aux patientes d’avoir un aperçu du résultat final, les chirurgiens peuvent leur fournir des implants tests à mettre dans le soutien-gorge. Il existe également des logiciels de simulation 3D qui permettent d’avoir des résultats qui s’adaptent aux morphologies de chaque patiente. Si vous souhaitez réaliser une augmentation mammaire à Lyon et éviter tous risques de déception, il est important de choisir un chirurgien praticien reconnu.

Le lipolifting

Si vous n’êtes pas adeptes des prothèses mammaires, sachez qu’il existe d’autres techniques qui permettent d’augmenter les seins. La liposuccion consiste notamment à retirer de la graisse au niveau des cuisses, du ventre ou des fesses. Après purification, la graisse est réinjectée dans la poitrine pour permettre un remodelage naturel. Avant de vous décider, il est important de savoir que le lipolifting est réservé aux femmes ayant moins de 35 ans. En outre, cette technique ne permet qu’une augmentation mammaire modérée. Il s’agit de l’intervention idéale si vous souhaitez obtenir un bonnet de plus. En ce qui concerne l’opération, elle est réalisée entre 1h30 et 2h sous anesthésie générale. Pour un résultat satisfaisant, il faut compter environ 250g de graisse injectée par sein. Après l’intervention, le port d’un soutien-gorge de rétention est toujours recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *