Boutros Boutros-Ghali s’en est allé

On apprend aujourd’hui, mardi 16 février, suite à une annonce faite par l’ambassadeur du Venezuela Rafael Ramirez, le décès de l’ex-secrétaire général des Nations unies Boutros Boutros-Ghali à l’âge de 93 ans.

Boutros Boutros-Ghali était né le 14 novembre 1922 au Caire. Suite à ses études, suivies à Paris, il devenait professeur de droit à l’université du Caire. Il publiera par la suite de nombreux ouvrages traitant des relations internationales.

En octobre 1977, il sera nommé ministre d’État aux Affaires étrangères, et ce pour 14 ans. Années durant lesquelles cet artisan de la paix jouera un rôle capital dans la conclusion des accords de paix égypto-israéliens de Camp David (1978), puis du traité de paix (1979).

Premier Africain à accéder au poste de secrétaire général des Nations unies de 1992 et 1996, il a affronté de sérieuses crises : conflits en ex-Yougoslavie, en Somalie, au Moyen-Orient, génocide au Rwanda. Intellectuel, francophone et francophile, il sera le premier secrétaire général de la Francophonie, de 1997 à 2002.